Derniers sujets
Les posteurs les plus actifs du mois


La volonté de ne point se soumettre [Nobu Yasushima]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La volonté de ne point se soumettre [Nobu Yasushima]

Message par Nobu Yasushima le 04.02.16 18:23



Les infos.

    

Nom : Yasushima Prénom : Nobu 
Age : 39 ans  
Groupe: Autres
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Avatar : Samuraï by Jasson78 on DeviantArt
Rang Personnel : Lame Déchue


  
Physique.

  

Taille : 172 cm
Poids : 75 kilos
Distinction/s : Nobu est l'un de ceux qui ont l'avantage de combiner à merveille sa taille et son poids, quasiment proportionnel, lui permettait une agilité extrême et d'excellent déplacement éclairs durant un combat. Bien entendu, nous ne parlerons pas ici des nombreuses cicatrices qui parsèment son corps, témoins de longues heures d'entraînement intensif et de longues batailles dans la boue mêlée au sang... La première chose qui pourrait vous frapper lorsque vous voyez Nobu, c'est sa chevelure légèrement bleutée, par on ne sait quelle raison, chevelure qu'il n'attache plus depuis qu'il est condamné à l'exil, laissant ainsi ses mèches tomber sur ses épaules. Vous pourrez plonger votre regard dans ses yeux bleus, qui tirent légèrement sur le vert, un regard amical mais qui camoufle bien plus que ça...
 
 
  



   
  
Mentale.

  
Naturellement renfermé durant sa petite enfance, une rupture apparaît clairement dans l'esprit du Rônin lors de son adolescence. En effet, jusque là, rien d'anormal me direz-vous : un enfant comme les autres, espiègle mais calme, montrant un grand soin dans tout ce qu'il entreprend. Puis petit à petit, comme tout enfant qui grandit, il entre en conflit avec son paternel, juste dans le but d'obtenir sa propre indépendance. Très vite, pour atteindre donc rapidement son objectif, il développe ici une certaine finesse dans l'art d'élaborer ses propres plans, ses propres stratagèmes, autant en combat que dans la vie courante. Puis, à partir du moment où il organise l'assassinat de son meilleur ami, il peut-être parfois considéré comme mentalement déviant, à savoir qu'il prend par moment le goût à faire couler le sang, mais il se défendra ici en disant que, de toutes façons, aimer le sang et le combat, c'est en quelques sortes le pêché que tout le monde conserve bien enfouit en soit, lui préférant l'arborer fièrement comme un trait de son caractère !
Bien entendu, malgré cette déficience mentale courante, Nobu est un homme simple, et parfois vraiment pas désagréable à côtoyer : il sait tenir la conversation sur à peu près tout et n'importe quoi, prêt à même inventer ses dires tant il aime parler et déteste le silence. Il sait également se contenter des plaisirs simples de la vie, comme la bonne nourriture, bien picoler, ou le plaisir intense de la chaire… considérant d'ailleurs la combinaison des trois comme le summum du plaisir…




   
   
  
Histoire.

  

Chose étrange et insensée que l'amour ! Cette chaleur qui vous embrase le cœur jusqu'à vous rendre inconscient dans vos propres actes ! C'est ainsi que Nobu pourrait entamer le récit de sa vie, adossé à un mur dans un coin assombri d'une auberge. Mais peu de chances qu'il ne le fasse…
    Ainsi débute le récit de Nobu qui, comme toute histoire, commence bien entendu par sa naissance. Issue d'une famille aisée, mais malgré cela sans prétentions aucunes, les Yasushima, une famille de samouraïs que la génération de son père avait interrompue. En effet, bien qu'extrêmement fier de son rang de soldat du shogunat, son père finit tôt vite par se recycler en simple marchand pour s'établir en plein centre de la bourgade de Lailong, petite ville bien évidemment pourvue d'un dojo, puisque le chef de famille souhaitait de sa descendance, même s'il n'allait nullement les forcer de s'engager sur ses traces de noble guerrier, qu'elle apprenne au minimum les rudiments du sabre et des arts-martiaux. Un moyen essentiel pour la vie et la survie de la famille, selon lui, mais il ne l'assumait surtout pas comme un trait de sa vanité à peine existante…
    Nobu grandit donc au milieu de cette famille aimante, son père enrichissant la famille qui, malgré leur fortune, vivait modestement dans une maison à peine plus grande que les autres maisons du village, souhaitant inculquer cette notion comme celle que les parents jugeaient primordial dans l'éducation de leur enfant : la modestie.
    Il put, et fut même presque obligé, commencer son initiation aux arts-martiaux, dès l'âge de 8 ans, principalement au Ju-Jutsu, couplé avec l'art du combat armé, le Kenjutsu. Très bon élève dès ses débuts au maniement du sabre, allant très vite plus loin que les élèves qui se limitaient aux enseignements de base comme le Battojutsu et le Laijutsu, il lui fut très rapidement enseigné à se battre, d'abord au bâton à l'aide des techniques courantes de Jo-jutsu. En bref, vous l'aurez compris, il était un élève hors pair dès son plus jeune âge, mais seulement une arme à la main, présentant tout de même plus de difficultés à se défendre à mains nues. Mais son père n'avait pas abandonné les champs de batailles pour rien, et il préférait que son fils ne reprenne son affaire plutôt qu'il ne suive ses pas dans la guerre. Mais dès l'adolescence, le jeune Nobu ne l'entendait pas ainsi, et il entrait très vite en conflit avec son père, auquel venait s'ajouter une autre histoire qui importait pour un jeune homme de cet âge la… histoire qui mérite ici d'être racontée.
    Durant ses entraînements quotidiens au dojo, Nobu avait à ses côtés un garçon d'un an son aîné. Celui-ci était un des seuls capable de rivaliser avec lui au sabre et au Jo-jutsu, et il était le fils de l'autre famille la plus riche de Lailong, la famille Yokoita, lui même étant le fils aîné, Kenshin Yokoita. Les deux jeunes gens se lièrent donc très vite d'amitié, d'une amitié presque fraternel, Kenshin venant combler un manque d'affection fraternel certainement présent à l'époque chez Nobu, et celui-ci servait en quelques sorte de rival à Kenshin, il avait ainsi pour but de le dépasser dans l'art du combat. L'école buissonnière était donc toujours de mise pour les deux compères qui passaient leur temps à s'entraîner aux armes. Cette amitié dura jusqu'à leur 18 ans, où ils  ont finalement ensemble été reconnus comme Samouraïs et intégrés l'armée. Lorsqu'ils n'étaient pas au combat, ils vivaient encore à Lailong chez leurs parents et, lors de leurs entraînement au Dojo, les deux jeunes amis commençaient à fréquenter une fille, Sugi Taniyasu, éperdument tombée amoureuse de Nobu dès leurs premiers contacts. Heureusement pour elle, cette relation était réciproque, puisque le jeune samouraï partageait également ce coup de foudre. La nouvelle annoncée  aux parents et le long cheminement vers le mariage était entamé. En effet, la famille Yasushima avait ici vu l'occasion de marier leur fils et de lui faire fonder un foyer, surtout avec une dame bien née et bien dotée. Bien entendu, à cette époque, où chacun s'activait aux préparations et aux prévisions du mariage avec un engouement jovial, les deux amoureux et leur entourage semblait vivre sur un petit nuage. Tout le monde ? Non… puisque Kenshin lui, ne l'entendait pas ainsi. Il était à la fois jaloux de Sugi qui lui volait son frère d'arme et, depuis qu'il l'avait rencontré, il était déjà mis à l'écart, mais également jaloux de Nobu qui avait trouvé l'amour fou, et puisque lui aussi était amoureux de Sugi. Malgré l'amour qu'il portait aux Yasushima, il était bien résolut à ne pas laisser se créer cette union et, souhaitant déjà semer le trouble, il allait avouer ses sentiments à la jeune dame qui, à son grand étonnement, lui avouait la réciprocité de ceux-ci. Une liaison se liait donc peu à peu entre Kenshin et Sugi, le tout dans le dos du futur marié qui ne s’apercevait de rien…
    Puis les jours qui précédèrent le mariage furent catastrophiques pour la famille : le père fut accusé d'être contrebandier qui importait et exportait des drogues pour 'arrondir les fins de mois'. Arrêté ainsi par la police de l’État, il fut forcé, en tant qu'ancien samouraï, de mettre fin à ses jours pars le Seppuku devant les yeux effarés de Nobu qui, depuis ce jour-là, commençait à remettre en doute tout le système féodal dans lequel il puisait ses principes et son honneur. L'honneur des Yasushima sauf, un autre malheur vint cependant frapper le samouraï : il découvrit dans les quelques jours qui suivirent le suicide de son père la liaison qu'avait sa promise avec son meilleur ami. La goutte d'eau faisait déborder le vase et, au péril de son honneur, préférant sauver son amour propre face à son cocufiage, s'était mis en tête que la seule façon de réparer cette erreur était d'éliminer celui qu'il avait considéré comme son frère, puis s'offrir lui même au Seppuku afin d'effacer quelconques traces sur l'honneur de celle qui lui était promise.
    Son plan des plus simples fut mis en place très rapidement : il avait proposé à Kenshin de l'accompagner au dojo pour un petit entraînement journalier. Ni une, ni deux, celui-ci sautait sur l'occasion pour combattre avec son ami. Puis il fut simple pour Nobu de l'attirer ailleurs, lui proposant un autre terrain plus naturel, et ce, avec de véritables sabres. Aucune pointe de doute n'avait touché Kenshin à ce moment-là, et la volonté de son ami ajoutait au contraire à son enthousiasme. Une seule chose que Nobu avait jusqu'ici conservé secret : il n'y avait qu'un seul sabre. Et quelques instants plus tard, celui-ci transperçait Kenshin droit dans le coeur, le regard de Nobu ne vacillant pas une seule seconde de la scène, fixant son frère d'arme droit dans les yeux tout le long de son agonie. A aucun moment il n'avait regretté son geste, une part de lui même avait même montré une grande palpitation au vu de son assassinat.
    Enfin, il put tout avouer pour organiser son suicide visant à réparer l'honneur souillé de sa famille, à nouveau. Mais lorsqu'il avouait les raisons de son geste, on le condamna plutôt à l'exil, ne souhaitant pas voir l'honneur d'une famille souillé par deux fois, et rétrogradé au rang de simple Rônin, sans pour autant sauver le grade de sa mère, qui fut finalement envoyée au bordel.
    Depuis ce jour, presque rongé par le regret, Nobu erre en tant que Rônin, vivant ci-et là de rapides larcins, mettant à profit son talent et son savoir au combat pour remplir sa bourse. Et ainsi, il avait pu noter que gigolo était un métier sous-estimé…
 



   
  
Marionnettiste.

  
Pseudo: Wallas
Comment avez vous connue le forum? : J'ai vu de la lumière sous la porte, l'endroit m'avait l'air chauffé, on était bien
Vos impression : Je ne sais pas encore, mais le chauffage est bon
Des remarques ? : Peut-être quelques fautes qui traînent par ci, par là, mais je dois bien avouer ne pas être un expert, je fais remarquer quand même


 
avatar
Nobu Yasushima
Lame Déchue

Messages : 9
Niveau RP : Bon (mes chevilles gonflent à peine :p)

Feuille de personnage
Niveau: 26
Exp:
0/64763  (0/64763)
Points de Combativité:
360/32381  (360/32381)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La volonté de ne point se soumettre [Nobu Yasushima]

Message par Nobu Yasushima le 07.02.16 16:37

UP ! Il me semble que j'ai finis, j'attends ma sentence :p
avatar
Nobu Yasushima
Lame Déchue

Messages : 9
Niveau RP : Bon (mes chevilles gonflent à peine :p)

Feuille de personnage
Niveau: 26
Exp:
0/64763  (0/64763)
Points de Combativité:
360/32381  (360/32381)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La volonté de ne point se soumettre [Nobu Yasushima]

Message par Le Roi Rouge le 09.02.16 18:52

Bienvenu jeune Ronin dans notre ère Féodale en conflit.
Voilà donc ton annalyse du Fiche , pour avoir un niveau 26 :

mental : 1/4
histoire: 2/4
logique : 4/6
original: 3/6

Physique trop petit pour avoir de 'bonus'
Ortographe assez bien, voilà un + 0.5

Mentale :
Je trouve que le mental aurait pus être plus détailler et plus travailler. On n'a seulement une base qui ne nous permet pas vraiment de comprendre la manière de penser du personnage ou encore son état d'esprit. En savoir plus sur son coté « mentalement déviant » aurait été intéressant.

Histoire :
Cette phrase m'interpelle des le début. Il ne manque pas un verbe ?
« Issue d'une famille aisée, mais malgré cela sans prétentions aucunes, les Yasushima, une famille de samouraïs que la génération de son père avait interrompue »
Le point positif c'est que je trouve que l'histoire est bien écrite, il y beaucoup de détails dans l'histoire. On sent un fil conducteur tous le long. Mais je trouve que les phrases sont très très longue et parfois on s'y perd un peu. Cela rend la compréhension plus compliquer et on doit relire la phrase pour en trouver le vrai sens. La fin est trop rapide également, je m'attendais à avoir une description plus précise sur l'état d'esprit du personnage qui n'est pas non plus décrit dans le mental.

Logique :
La logique de ton histoire est bien, mais elle ne comprend presque aucun élément du context du forum.
-Attend, La fille est "éperdument tombée amoureuse" de toi, mais après dit être amoureuse de ton ami... c'est pas un peu étrange de parlé de coup de foudre si elle te laisse tomber en l'espace de même pas 1 an, j'imagine?

Originalite :
- Élève surdoué hors pair ultime.
-- Les deux amis qui sont amoureux de la même fille et que cela cause un grand drame.
- Le thème de la vengeance est un thème récurrent et qui ne surprend plus sauf si l'idée est vraiment travailler et nouvelle

Petit commentaire de Benitora:
C'est surement pas sur mon territoire ça, pas mon vieux ou moi qui aurait sauté aussi vite au conclusion, et surtout envoyé une femme dans un bordel comme ça... Je doit plus unir le Japon!!
###
Maintenant. Tu as le choix d'accepter ce diagnostic, ou bien de tenter d'améliorer ta fiche pour un meilleur résultat.
Merci de me prévenir, ou un membres du Staff, de ton choix par MP,
Le Roi Rouge.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
«Je suis d'un temps bien avant le tien...
Je suis le Dirigeant du Clan Mibu,
Leurs Ancêtre à tous...
Le premier Roi Rouge!!»
avatar
Le Roi Rouge
Shodai Aka No Ou
«Veux-tu que je te dise le Secret du Clan Mibu?»


Messages : 46
Age IRL : 3
Emplacement : Dans l'autre monde

Feuille de personnage
Niveau: Suprême
Exp:
1/0  (1/0)
Points de Combativité:
2460/0  (2460/0)

Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La volonté de ne point se soumettre [Nobu Yasushima]

Message par Hidetada Tokugawa le 15.02.16 16:09

Bonjour bonsoir!
Petit passage pour savoir; Comment avance les modifications de ta fiche?

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Thème :
| Principal |
| Combat |

avatar
Hidetada Tokugawa
Shogun, aka
Benitora
Le Maitre des Ombres


Messages : 291
Niveau RP : Agréable, j'imagine
Age IRL : 25
Emplacement : Avec la bande!

Feuille de personnage
Niveau: 40
Exp:
113420/162151  (113420/162151)
Points de Combativité:
81075/81075  (81075/81075)

Voir le profil de l'utilisateur http://reborn-rpg.pureforum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La volonté de ne point se soumettre [Nobu Yasushima]

Message par Nobu Yasushima le 15.02.16 20:54

Pardon, de la légère absence, mais j'ai pas eu masse temps ces derniers jours.
Bref, tout ça pour dire qu'avant de modifier ma fiche, je préférerais faire un rp, et je rajouterais sûrement des trucs dans le mental par la suite (je suis pas là pour les points ni les niveaux, donc ça à la limite je m'en fou).
Oilà, oilà :p
avatar
Nobu Yasushima
Lame Déchue

Messages : 9
Niveau RP : Bon (mes chevilles gonflent à peine :p)

Feuille de personnage
Niveau: 26
Exp:
0/64763  (0/64763)
Points de Combativité:
360/32381  (360/32381)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La volonté de ne point se soumettre [Nobu Yasushima]

Message par Hidetada Tokugawa le 17.02.16 17:14

M'ok... Donc tu es validé au Niveau 26! Tu peut recenser ton avatar [Qui n'est pas de largeur 200, si tu veux un membres du forum poura te faire un Avatar~] et aller faire ta F.T. Mais tu peux déjà commencer a RP sans Fiche Technique! Tant qu'il a pas de combat.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Thème :
| Principal |
| Combat |

avatar
Hidetada Tokugawa
Shogun, aka
Benitora
Le Maitre des Ombres


Messages : 291
Niveau RP : Agréable, j'imagine
Age IRL : 25
Emplacement : Avec la bande!

Feuille de personnage
Niveau: 40
Exp:
113420/162151  (113420/162151)
Points de Combativité:
81075/81075  (81075/81075)

Voir le profil de l'utilisateur http://reborn-rpg.pureforum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La volonté de ne point se soumettre [Nobu Yasushima]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum